De ronfler tu t’abstiendras si tu veux garder ta femme

Commentaire 1 Par défaut

images

Chaque voyage réserve son lot de surprises et de rencontres. Certaines sont agréables d’autres beaucoup moins…  

Ce lundi matin, la voiture 8 du TGV 6700 à destination de Paris est bondée. Plusieurs groupes s’y sont engouffrés dès la gare de Belfort à 6 h 07 : des techniciens d’un célèbre fabricant d’ascenseurs, des syndicalistes et des dizaines de coiffeuses se rendant à un salon ou une formation.

C’est au groupe qui parle et rit le plus fort. L’ambiance devient vite, intenable… Je décide d’aller chercher un espace plus propice à finir ma nuit.

Voiture 6, je trouve une place libre à côté d’une septuagénaire à la peau fripée et bronzée, équipée de la tête aux pieds pour la randonnée nordique. Un petit bonjour sans réponse et à peine installé, je m’endors.

Contrôle des titres de transport… Monsieur… Contrôle des titres de transport. Une pression sur mon épaule.

Le réveil est si brutal qu’au lieu de présenter ma carte d’abonnement, je tends ma carte de crédit.

Vous n’avez pas de billet ? Me demande-t-il, ajoutant avec un léger accent alsacien que j’aurais dû passer le voir dès le départ. Qu’il est trop tard pour appliquer un tarif majoré au lieu d’une contravention…

En bredouillant, je lui donne ma carte d’abonnement.

En bougonnant, le chef de bord poursuit sa ronde, ponctuant chacun de ses contrôles par un « merci et bon voyage ».

Une petite pression sur mon avant-bras, puis une autre, plus ferme… Une voix féminine inconnue m’interpelle. Je m’étais endormi.

J’ouvre les yeux.

Monsieur, vous ronflez…

Je me redresse, m’excuse en essuyant discrètement un filet de bave à la commissure de mes lèvres.

Pendant trente-cinq ans, poursuit-elle, j’ai supporté les ronflements de mon mari. Depuis sa disparition, paix à son âme, je peux enfin dormir
des nuits complètes. Je ne supporte plus les ronflements. Vous êtes marié ?

Oui.

Alors jeune homme, si vous voulez sauver votre mariage, consultez un spécialiste. Les hommes qui ronflent pourrissent la vie de leur femme.

Une réflexion sur “De ronfler tu t’abstiendras si tu veux garder ta femme

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s