Une prune ? C’est pas grave, je ne les paie jamais

Poster un commentaire Par défaut

amende-sncfExiste-t-il des trains sans resquilleur ? Depuis que je fais les allers et retours, je n’ai pas fait un seul trajet sans que des usagers se fassent verbaliser pour absence de titre de transport.

Il y a quelques jours, une jeune fille vient s’asseoir à côté de moi.  Elle est accompagnée de sa petite sœur et de sa mère à qui elle demande d’aller se placer un peu plus loin… Pendant plus de vingt minutes, elle va parler, au téléphone, de l’organisation de  son mariage à venir. Des invités à prévenir, des traiteurs, de la salle à louer…

Lorsque le contrôleur passe, elle joue de la prunelle, minaude, lui explique qu’elle était  « à la bourre » ce matin et qu’elle a oublié son billet sur la table de la cuisine.

Ce n’est pas grave, lui répond-t-il imperturbable. Donnez-moi votre nom. S’il y a un billet, je le retrouverai.

Il ne retrouve rien. Elle fait comme si elle ne comprenait pas.  Prend un air affligé.

Je suis obligé de vous refaire un billet.  Vous avez une carte de  réduction ?

Non

Cela fera 80€. Une carte de crédit ?

244574_des-billets-sncfElle fouille dans son portefeuille.  Lui tend une carte.

Dix minutes plus tard.

Le paiement est refusé. Cela fera 128 €.  Désolé. Vous avez une pièce d’identité…

Elle lui tend une carte de fidélité à une salle de sport.

C’est tout ce que vous avez ?

Oui.

Dix minutes plus tard, il lui tend un ticket et lui explique comment et quand régler, les sanctions en cas de non règlement, les recours…. Il poursuit ensuite sa route après l’avoir souhaité une bonne journée.

Outre la sœur et la mère de ma voisine, il verbalisera encore deux autres personnes dans la même voiture.

Eh chéri tu sais quoi ? demande ma voisine au téléphone.  Elle rit. j’ai pris une prune.  Elle rit  à nouveau. Silence. 128 €. T’inquiète, chéri, j’en ai jamais payé une seule.

Qui sont les fraudeurs à la SNCF?

Pour la compagnie ferroviaire, il n’y a pas de profil type, mais de nombreux cas de figure: des gens frappés durement par la crise, des jeunes gagnés par « la culture de gratuité » ambiante, des cadres. Mais, au final, une addition salée: quelque 300 millions d’euros de manque à gagner par an, avec, en outre, une partie des amendes non recouvrées.

Les types de fraude les plus courants sont la non-présentation de titre de transport, le billet ne correspondant pas au trajet, le non-compostage et, pour la SNCF seulement, les fraudes au moyen de paiement lors de l’achat du billet (chèques volés, notamment).

fraude 2013_tcm21-92420La SNCF aimerait que les pouvoirs publics lui donnent la possibilité d’obtenir l’adresse du domicile réel des contrevenants, le défaut d’adresse expliquant nombre de non-paiements…

Cette année, la compagnie entend communiquer sur ce que risquent les fraudeurs à répétition avec la loi sur le « délit de fraude d’habitude » qui prévoit un emprisonnement possible au bout de dix amendes dans les douze derniers mois.

Les contrôleurs pourraient également avoir la possibilité de proposer une sorte de transaction vertueuse à certains fraudeurs qui semblent de bonne foi: acheter un abonnement dont le prix serait diminué du montant de l’amende… Une pratique habituelle dans les réseaux de sa filiale de transports urbains Keolis. « Nous obtenons un taux d’acceptation de près de 30 % », indiquait il y quelques mois Jean-Pierre Farandou, président du groupe Keolis.

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s