Les vagues t’aident à prendre les bonnes décisions au bon moment

Poster un commentaire Par défaut

vagues-géantes-525x360Un matin entre Dijon et Paris

Alors rien oublié ? demande un beau jeune gosse d’une trentaine d’années à son voisin. Barbe de trois jours, coiffure savamment déstructurées, corps affûté, bronzé sans excès, bermuda hawaïen, tongs griffés, T-shirt californien. Deux smart phones qu’il triture dans tous les sens comme d’autres se rongent les ongles.

Non, répond son acolyte, sans la moindre hésitation. Rasé de près, coiffé, parfumé, habillés et chaussé de marques branchées, chemise blanche sans cravate. Il demande : On arrive a quelle heure à Paris ?

8 heure 30. Ensuite on prend un taxi pour Roissy. Notre vol est en début d’après-midi. Nous avons le temps.

Pendant quelques longues minutes chacun consulte ses mails… Le beau gosse, lance. Tu as vu, on a une nuit gratuite à l’hôtel et une salle de sport en accès libre.

C’est la moindre des choses vu ce que la boite leur laisse pour la semaine.

Effectivement. Lorsque Didier a validé ma propale (proposition commerciale), j’ai constaté que notre mission est plus que rentable pour la boite. Le client ne connaît rien à l’informatique, il veut du clé en main et de l’efficace. Si tous les clients étaient comme celui-ci… ce serait le pied.

Silence. Chacun consulte ses mails et messages…

Tu as eu un message du boss à propos de Ben ? demande le beau gosse.

Oui.

C’est chaud pour lui. Je pense qu’il sera viré de la boite avant qu’on rentre…

Moi aussi.

Trois semaines d’arrêt pour une entorse c’est beaucoup. Je ne vais pas le pleurer, il n’était pas au point. Pas fiable en mission. On a perdu un gros marché avec lui.

Silence.

Beau-gosse. Tu as vu, on aura une caisse a dispo pour nos déplacements sur l’île. J’espère que ce ne sera pas une Dacia… Tu t’imagine ce matin j’ai fait du deux vingt (220km/h) pour être à l’heure. Je me suis pris la tête avec ma copine avant de partir. J’espère que je n’ai pas été flashé. Les flics dorment à cette heure là…

Une chance.

Une chance.

La Guadeloupe c’est comment pour le surf ?

Y paraît qu’il y a de belles vagues sur certaines plages. J’ai une adresse pour louer du matos et le nom d’un autochtone amateur… Après une journée de négo, quelques bonnes vagues y a rien de tel…

Trop peu pour moi.

Tu sais, le surf m’a aidé lorsque j’ai fait mon burn out. Tu devrais essayer, propose Beau Gosse. Les vagues, sont plus efficaces que les cachetons et elles t’aident à prendre les bonnes décisions au bon moment… Dans notre domaine, cela peut aider….

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s