Le bush

Poster un commentaire Par défaut
Photo de James Wheeler sur Pexels.com

Le bush est comme un amour de jeunesse. Vous ne l’oubliez jamais. Ils s’arrange toujours pour réveiller vos souvenirs. Le bush ne s’offre pas à vous facilement. Il faut gagner sa confiance. Mais il sait vous faire oublier les moments difficiles. Le froid, l’effort, les tempêtes… Le bush, il faut le mériter, apprendre à l’écouter, le sentir… C’est sa fierté, sa manière a lui de préserver son intimité… Le bush je l’ai connu très jeune. Je l’ai aimé passionnément. Des décennies plus tard, il est toujours là.

J’y ressentais une légèreté, une disponibilité d’esprit qui disparaissait dès que je lui tournait le dos. Plus les kilomètres défilaient me séparant des montagnes plus ce sentiment s’atténuait. Inversement il revenait dès que je prenait le chemin inverse. Tranquillité et inspiration.

Souvenirs d’il y a longtemps

11 heures du matin. 4 mars. -20C.

La température remonte rapidement. Les chiens sont roulés en boules couverts de neige, le museau sous la queue. Au bruissement de mes pas, ils redressent les oreilles, ouvrent les yeux. Puis ils se lèvent, s’ébrouent énergiquement faisant voler la neige. Je passe parmi eux distribuant les caresses, accompagné par un concert d’expressions de toutes sortes, du battement de queue au grognement. Certains en profitent pour s’étirer, d’autres pour tourner comme des toupies sur eux-même. C’est le cas de Smokey. Le plus fou de tous. Sook se cabre en tirant sur sa chaîne. Winnie, ma Winnie et Bear, mes chiens de tête me regardent sans rien dire ou faire. Attendant leur tour l’air de penser : bande d’imbéciles… Rider, est calme lui aussi. Il s’adapte tout doucement. Il a perdu du poids et du poil aussi. Un réaction que je ne m’explique pas. Il n’était pas en forme en arrivant.

La moindre difficulté semble le déconcerter et le contrarier. Quand son propriétaire me l’a proposé pour un « stage » dans le bush, il m’a confié qu’il avait des doutes sur sa capacité à s’adapter…. Petite explication. La plupart des chiens formant mon attelage à l’exception de Bear et Winnie, sont des chiens à l’entraînement. La plus part ont des soucis de comportement. Smokey est hyperactif et imprévisible. Sook est grognon, asocial et bagareur… Tous mes chiens ont un soucis ou un autre. Le contrat avec les proprios c’est que je tente de les remettre dans le droit chemin, grâce lors de séjours dans le bush….

Je suis une sorte d’éducateur très spécialisé pour délinquants canins…

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.