Confinés : Et si nous dénoncions nos voisins

Poster un commentaire Par défaut

Lectures, séries télévisées, expositions virutelles, séances de sport adaptées… Depuis le début du confinement, nous sommes nombreux et nombreuses à parager des idées pour nous rendre le confinement plus agréable.

Une activité à pratiquer en famille…

Depuis le 16 mars, date historique du confinement de la population, on ne peut plus ouvrir une page internet sans tomber des propositions (plus ou moins heureuses!) destinées à nous rendre ce moment moins pénible.

Ma suggestion du jour est une activité complète qui vous occupera de longues heures, de jour comme de nuit. Une activité pratiquable avec les enfants, les amis et les grands parents, voir même en réseau et reconnue bénéfique pour la santé (des études scientifiques récentes montrent qu’elle libère des endorphines!). Certains parlent même de tradition française ou de sport national. Un label serait à l’étude… Une AOC… Appellation d’Origine Contrôlée…

En attendant que cela se fasse, je vous invite à pratiquer sans retenue la délation.. Pour cela il vous faut dans l’idéal des voisins, sinon une rue ou route passante, une fenêtre (la plupart des maisons modernes en sont équipées), une chaise (ou un fauteuil) un petit calepin, en gros de quoi noter vos observations et l’heure à laquelle elles ont été constatées (terme officiel et reconnu par les autoritées). Ne l’oubliez jamais, la précision fait la qualité de cet art. Par la suite, vous pouvez, bien entendu vous équipez d’une paire de jumelle, d’une caméra, et monter en gamme petit à petit. Il n’ y a logiquement aucune limite sinon votre budget… Mais sachez que plus c’est artisanal plus cela est gratifiant…

Il vous faudra ensuite un téléphone ou un ordinateur (le courrier n’étant plus vriament assuré) pour faire suivre vos rapports… A ce sujet, évitez d’appeler le 17 pour faire par de vos observations. Ce standard n’est pas prévu pour gérer ce type d’informations tout aussi intéressantes fussent-elles. Une précision inportante lorsque l’on apprend que depuis le début du confinenment, les appels de ce genre se multiplient de manière exponentielle. En partiuculier après l’annonce de nouvelles mesures.

Le Centre opérationnel de la gendarmerie de Privas «a reçu près 600 appels par jour au début du confinement» du genre : « Mon voisin discute avec beaucoup de gens et ne respecte pas le confinement» ou «il y a trop de monde chez mon voisin». «Il y a toujours un pic quand il y a des annonces de nouvelles mesures par le gouvernement. Aujourd’hui, ça tourne autour de 300, » précise encore un représentant de ce centre opérationnel qui tient toutefois a rappeler que signaler des rassemblements ne «sont pas de la délation, mais de la dénonciation, parce que derrière il y a un intérêt sanitaire et donc général». Dénonciation ou délation… comme je vous le disais la délation est un art qui demande entre autre du discernement et pourquoi par un numéro dédié comme le 3945…

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.