Chance, le nouveau polar de Kem Nunn

Poster un commentaire Par défaut

kem nuun
Chance de Kem Nunn. Ed. Sonatine. Traduit de l’anglais (États-Unis) par Clément Claude. 380 p., 21 €

Eldon Chance approche de la cinquantaine. Si tout va bien professionnellement pour ce brillant  expert en neuropsychiatrie, sa vie personnelle et financière est en vrac. En pleine procédure de  divorce, il vit seul dans un modeste appartement entouré de cartons qu’il ne s’est jamais donné la peine de déballer.

C’est dans ces conditions qu’il va croiser fortuitement la route de la séduisante Jaclyn Blackstone dont la double personnalité, va rapidement fasciner le spécialiste au point de l’obséder et de l’entraîner dans une sombre et  ambiguë histoire dans laquelle il va devoir faire face à un mari jaloux, violent, féroce, corrompu qui pour ne rien arranger est enquêteur au sein de la brigade criminelle de San Francisco…

Ce cinquième roman publié en France est efficace, voir addictif, même s’il n’a pas la puissance et l’originalité de Surf City (Gallimard Série Noire) ou de Tijuana Straits, (chez Sonatine, meilleur polar de l’année par le magazine Lire et lauréat du Book Prize du Los Angeles Times).

L’auteur (producteur et scénariste de séries Sons of Anachy, ou Deadwood), a du métier et il manie ici l’intrigue et l’art du rebondissement à merveille.

Ce roman aux accents hitchcockiens a été plutôt fidèlement adapté sous forme de série avec Hugh Laurie (Dr House et The Night Manager, séries pour lesquelles il a reçu trois Golden Globes) et la très  troublante Gretchen Mol (Manchester by the sea, Mozart in the jungle) dans les rôles principaux.

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s