Crise de nerfs

Poster un commentaire Par défaut

FRANCE - Illustrations sur les RTTJeudi soir, voiture huit. Sans trop me faire d’illusion, je m’installe au fond, à l’étage. Pendant la semaine, les huit dernières places restent souvent vides. L’endroit idéal pour voyager peinard…

Mais c’est jeudi et RTT oblige beaucoup de gens prennent le train pour un long week-end en province chez papa maman, papy mamy… Et effectivement, la rame se remplit très vite. Les quatre places à ma droite sont occupées par quatre types qui rentrent d’un salon professionnel à Paris.

Les trois places à ma gauche, sont elle aussi bientôt occupées. Deux femmes d’une cinquantaine d’année et une plus jeune et enceinte.

Les types évoquent rapidement leur journée avant de se plonger chacun de leur côté dans des activités différentes. Le premier regarde un film en se gavant de fraises Tagada, suçotant régulièrement ses doigts. Le deuxième lit des magazines et des quotidiens nationaux, les deux autres s‘endorment la tête collée à la vitre.

Mes voisines sont très en forme. Et volubiles. Malgré mon casque audio, j’apprends très vite qu’elles sévissent à la Poste et reviennent d’une « journée interrégionale » de réflexion sur leur métier. En entendant « La Poste », le patron lecteur, leur jette un regard goguenard.

La femme enceinte, à ma gauche se caresse le ventre et boit des gorgées d’eau à la bouteille.

Pas trop fatiguée ? lui demande notre voisine de gauche qui ressemble à Ségolène Royale.

Un peu, répond la future maman.

Ton congé mat, débute à la fin du mois ? s’enquière à son tour celle de gauche dont la carrure et la voix sont impressionnantes.

Eh oui…

Le temps passe vite… Du coup tu n’auras pas posé toutes tes récups ? Il t’en reste combien ? s’inquiètent-elles en cœur.

Beaucoup… Je n’arriverai pas à les prendre. Dit-elle avant d’en dresser l’inventaire avec des dates et des explications…

RTT, congés, récupérations, journées pour enfants malade, temps partiel, 35 heures, cadences, chefs de services tyranniques, heures supplémentaires non comptées, demi-journées …. Pendant deux heures mes voisines vont évoquer chacun de ces sujets, jusqu’à ce que l’un de nos voisins, celui qui lisait, replie violemment sa tablette en poussant un tonitruant : «  Mais merde alors…. Elles sont vraiment pénibles avec leurs plannings à la con. Elles me les brisent menu… et je reste poli…. ajoute-t-il en abandonnant ses trois collègues interloqués, prenant la direction de la voiture bar, accompagné par les applaudissements et les rires des trois employées de la Poste galvanisées.

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s