Quand Dieudonné s’invite à bord

Commentaire 1 Par défaut


photo

 

Ce soir-là, la voiture bar  a des allures de troquet de quartier. Le ballon de rouge qui tache,  les bières et les cacahouètes en moins. Il y règne une agitation et un niveau sonore inhabituel.

Dieudonné au menu

Dès la première poignée de main avec les habitués, les vœux de début d’année échangés, je comprends que le sujet  du soir est Dieudonné. Et surtout que je ne peux plus faire marche arrière.

A peine installé, je suis invité à donner mon avis « de journaliste » sur la polémique en cours.

Qu’en pense le journaliste?

Le regard de celui qui mène le débat, un antillais grisonnant, d’une cinquantaine d’année, mordu de course à pied,  est un poil goguenard. J’ai l’impression que tout le monde me fixe,  y compris ceux ne font partie du groupe.

Ma réponse laconique : «  je n’ai pas suivi l’affaire », n’est pas vraiment celle qu’ils attendaient. J’aurai donc droit à une remise à niveau d’une heure et demi.

Révisionisme, victimisation

Après m’avoir expliqué en quoi l’accuser d’antisémitisme était « absurde » puisque seuls les peuples parlant l’araméen « pouvaient vent être véritablement considérés comme sémites » et que  « depuis   Jésus Christ », il n’en subsistait que « quelques survivants en Syrie et en Irak », j’ai eu droit à Dieudonné victime.

Ce dernier aurait, toujours mon interlocuteur,  été, « à de nombreuses reprises passé à tabac » par des « jeunes sionistes militants » suite à ces spectacles dont « une fois de trop » avec son fils ». D’où son antisionisme.

Une révélation 

Après cette première révélation, nous sommes passé à Dieudonné résistant, obligé d’organiser son insolvabilité pour « se protéger d’un système corrompu » ; puis  Dieudonné porte-parole des sans-voix, « que le gouvernement veut empêcher de parler par tous les moyens » pour terminer par Dieudonné martyr en devenir, puisqu’il serait sérieusement menacé de finir comme Coluche « dont l’accident de moto n’était pas un accident… »

Lorsque j’évoque certains de ces propos aux relents nauséabonds, on me répond que c’est du « troisième degré ». Ces appels illégaux aux dons pour payer des amendes qu’il ne paye pas?  De la stratégie… et aussitôt de me citer une multitude  d’affaires en cours ou passées « mettant en causes des personnalités politiques pour des faits autrement plus graves ».  « Pour juger les autres, il faut avoir le cul propre… » 

Pensez de moi ce que vous voulez, mais surtout parlez de moi

Je crois que je n’ai jamais été aussi soulagé d’entendre le chef de bord annoncer l’arrivée à Dijon et de voir tout ce petit monde descendre du train.

De rencontre et de ce lamentable exposé, je ressort avec la certitude qu’interdire les spectacles de Dieudonné n’aura d’autre conséquence  que de radicaliser cet étonnant et hétéroclite club de supporters et de lui assurer une belle publicité ainsi que l’explique Dominique Quinio dans La Croix.

Une rente médiatique assurée

Comme Razzy Hammadi, député socialiste de Seine-Saint-Denis,  je me demande si on va « feuilletonner » cette affaire jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme « en garantissant à l’intéressé une rente médiatique alors que l’objectif initial est de lutter contre le racisme et l’antisémitisme ? »

Une réflexion sur “Quand Dieudonné s’invite à bord

  1. Pingback: Des journalistes y en a des bons et beaucoup de mauvais | chroniquesdurail

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s