Mon train, ma place, ma bataille

Poster un commentaire Par défaut

950099_des-voyageurs-a-leur-arrivee-a-la-gare-saint-charles-a-marseilleLe train s’arrête. Les portes s’ouvrent avec fracas. Une horde de passagers bruyants, excités, nerveux, lourdement chargés, monte à l’assaut avec une idée fixe : trouver « leur » place… Celle que le voyageur fourmi a réservé depuis des mois, celle que le voyageur cigale a obtenu de justesse au dernier moment…  mais celle que voyageur coucou occupe peut être déjà…

Il y a deux types de voyageurs coucous. Il y a celui qui s’envole à l’approche et celui qui, avec une outrecuidance qui parfois confine à la mauvaise fois vous demande si  vous êtes sûr d’être dans la bonne voiture… Il y a celui qui tente de négocier jusqu’au bout. Celui qui ne veut rien savoir  et s’incline en pestant….

Le genre de situation que l’aigle royal, Grand Voyageur Club, ou l’aigle commun Grand Voyageur Plus, règle sans soucis… On le reconnaît aisément à la manière détachée dont il analyse la situation en montant à bord avant de fondre sur sa place, saluant d’un bon mot d’autres aigles déjà assis…

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s