Train du matin, train coquin

Poster un commentaire Par défaut

logo_18ansMercredi matin, entre Belfort et Paris

Madame dort côté couloir. Monsieur lit côté fenêtre. Madame se réveille. S’étire. Baille. Glisse sa main dans le dos de monsieur, le lui frotte vigoureusement. Monsieur ronronne.

Tu as fini avec ton magazine?

Oui.

Il le lui tend. Elle l’embrasse langoureusement.

Monsieur incline son fauteuil, ferme les yeux, s’endort.

Madame redresse le sien, ouvre son magazine et lit. Un premier article sobrement intitulé :  Mon mari me prête à ses amis… et j’aime ça ! Avant d’enchaîner avec le dossier du mois :  Les années  yéyé ou le retour vers la fourrure et Boules de neige, deux récits abondamment illustrés de photos toutes plus classées X les unes que les autres.

Comme le disait un slogan de la SNCF en 1983  : « Le train, du bon temps à petit prix »