Deux balles, de Gérard Lecas

Poster un commentaire Par défaut

Lu par hasard hier soir, alors que je n’arrivais pas à dormir, ce petit polar bien ficelé nous embarque en Afghanistan puis à Marseille sur les pas de Vincent et Willy deux frères d’armes confrontés au difficile retour à la vie civile

Deux balles, de Gérard Lecas. Jigal Polar. 216 p. 18,50 €

L’histoire débute dans la vallée de la Kapisa en Afghanistan en janvier 2013 alors que l’armée française amorce son retrait de ce pays. Des militaires français patrouillent la région à bord de trois VAB (Véhicule de l’avant blindé) sous un soleil de plomb. Dans l’un de ces engins se trouvent deux amis Vincent et Willy. Leur convois est attaqué. Lorsqu’ils sortent pour riposter Willy est touché.

Nous retrouvons les deux frères d’armes à Marseille quelques mois plus tard. Vincent, démobilisé rend visite à son ami dans un centre de rééducation fonctionnelle et orthopédique des armées. Il est cloué dans un fauteuil roulant. Le projet qu’ils avaient d’acheter un food-truck et de sillonner la région pendant l’été semble semblecompromis pour l’instant. Mais pas abandonné.

En attendant que Willy aille mieux, Vincent, hanté par ses souvenirs du front, retourne vivre chez son père qui a transformé son hôtel en foyer d’acceuils pout migrants. Il découvre également que ces deux frères qu’il avait perdu de vue, semblent tremper dans de drôles d’affaires… Nous n’en dirons pas plus sur ce roman noir déchirant sinon qu’il nous plonge au coeur de l’actulalité en abordant la question des militaires contfrontés au syndrôme post traumatique aussi celle du triste sort des migrants.

Un polar rondement mené qui me fait regretter de parler aussi rarement de cette maison édition qui pourtant assure la promotion d’une belle brochette d’auteurs talentueux.

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.