Petit matin brumeux

Poster un commentaire Par défaut

IMG_3561Le train file dans le petit matin brumeux d’une éclaircie fugitive à une autre. Des gouttes d’eau argentées perlent et serpentent sur les vitres.

Le train file dans le petit matin perçant des paysages hérissés d’éoliennes, des champs tracés au cordeau qui attendent paisiblement l’hiver, le ventre offert aux vents et aux pluies d’automne.

Le train file dans le petit matin, longeant des bouquet anarchiques d’arbres aux ramures jaunissantes ; des chemins pavés de cailloux blancs, bordés d’herbes rebelles, que croisent des routes désertes menant à des villages isolés.

Le train file dans le petit matin, des oiseaux noirs volent et virevoltent au ras du sol sous un ciel couleur de plomb. 

Le train file dans le petit matin, mes paupières s’alourdissent, mon regard balaie le paysage au son de Tubular bells de Mike Oldfields. La nuit a été courte. Mon corps réclame son dû, je m’assoupis. 

Commentaires bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s